Dois-je installer une entrée d’air sur mes fenêtres PVC ?

entree air fenetre pvc

Avec l’isolation et le système de chauffage, la ventilation est un point clé dans la salubrité de votre habitat. Si la solution la plus courante est l’installation d’un système de VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée), il est aussi possible d’installer une entrée d’air sur une fenêtre PVC ! Pourquoi choisir la ventilation intégrée à votre menuiserie PVC ? Comment la choisir et comment l’installer ? Gefradis répond à toutes vos questions.

Pourquoi est-il indispensable de choisir un système de ventilation pour son logement ?

Depuis 2021, la Loi Climat et Résilience durcit les réglementations en termes de logements salubres et de performances énergétiques. Dans le viseur, les logements énergivores mais aussi les habitations mal ventilées. Augmentation du taux d’humidité, développement de moisissures, accumulation de toxines… Le non-renouvellement de l’air intérieur est source de nombreux désagréments et peut être particulièrement dangereux pour la santé !

En effet, un logement trop humide est également bien plus difficile à chauffer. Améliorer la qualité de votre air intérieur peut donc permettre de réduire sa consommation en énergie et de faire des économies !

Les nouvelles législations et l’augmentation du prix de l’énergie rendent presque obligatoire les travaux de rénovation pour certains logements. Hélas, ces rénovations sont souvent coûteuses, mais il existe des astuces pour améliorer les performances d’un logement à moindre coût et rapidement.

Première étape, sans aucun frais : vérifier le recouvrement de vos ouvrants ! Cela évitera déperdition de chaleur et augmentation des factures d’énergie. Pour la ventilation, deux solutions existent :

  • La Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC),
  • La ventilation par tirage naturel.

La VMC est une solution très efficace mais qui implique souvent une installation compliquée et des travaux importants. La ventilation naturelle est son alternative la plus facile à mettre en place et qui reste efficace dans le temps. En effet, une entrée d’air naturelle ne peut pas tomber en panne.

La ventilation naturelle peut se faire par grille d’aération et s’intégrer directement à vos menuiseries par le biais d’entrées d’air sur vos fenêtres.

Installer une entrée d’air sur votre fenêtre PVC

Les fenêtres PVC présentent l’avantage d’être très isolantes. Cela permet de faire des économies d’énergie et d’avoir un logement toujours bien protégé des variations de températures extérieures. Toutefois, l’amélioration des performances en isolation de votre menuiserie explique l’augmentation des problématiques de ventilation. En effet, votre logement devient plus étanche, dans un sens comme dans l’autre !

Pour palier cette perte d’aération, il est possible d’installer des entrées d’air à même la menuiserie. Elles peuvent être installées même sur des ouvrants déjà existants.

Il existe plusieurs types d’entrée d’air pour fenêtres PVC :

  • Entrée d’air fixe,
  • Entrée d’air à commande,
  • Entrée d’air autoréglable
  • Entrée d’air hygroréglable

L’entrée d’air fixe est la plus courante. Il s’agit d’une simple grille d’aération qui permet les échanges d’air intérieur-extérieur. A commande, elle vous permet de contrôler le débit des échanges. Autoréglable, elle se règle elle-même selon la vitesse du vent. Enfin, l’hygroréglable prend en compte le taux d’humidité de l’air.

Toutes les entrées d’air pour fenêtre PVC sont faciles à installer et contribueront grandement à l’amélioration de la qualité de l’air de votre logement.

Critères de choix d’une entrée d’air pour fenêtre PVC

Outre les réglementations, qui ne s’appliquent généralement qu’aux logements en location ou en construction, certains critères sont à prendre en compte pour le confort des occupants.

Pour votre rénover votre habitation personnelle afin d’en améliorer les performances d’aération, commencez par consulter les seuils de débit d’air définis par la norme NF DTU 68.3 de 2012. L’entrée d’air doit être adaptée au volume du logement, au type de chauffage et à la nature de la pièce (humide ou sèche).

Si la présence d’une entrée d’air a un rôle dans les performances en isolation thermique, pensez également à l’isolation phonique ! En créant une nouvelle ouverture, vous diminuez légèrement la protection acoustique offerte par vos ouvrants. De plus, l’engouffrement du vent dans l’aération peut être bruyante. Heureusement, des dispositifs sont généralement intégrés pour lutter contre les désagréments éventuels. Vérifiez l’indice d’affaiblissement acoustique proposé par votre aération.

Enfin, envisagez d’équiper votre entrée d’air de fenêtre PVC d’un pare-pluie et d’une moustiquaire afin d’éviter de créer de nouvelles problématiques en résolvant celle de la ventilation.

GEFRADIS