Rafraîchir sa maison pendant la canicule

Rafraîchir sa maison pendant la canicule

Optimiser son logement pour faire face à l’été

La canicule est de retour et les étés risquent d’être de plus en plus chauds chaque année. Connaissez-vous les astuces simples les plus efficaces pour rafraîchir votre logement ?

Installer un climatiseur : la fausse bonne idée

De plus en plus d’entre nous optent pour la climatisation de leur logement. Solution rapide, très efficace pour refroidir rapidement le logement… Mais est-elle vraiment la meilleure solution ?

Vous vous en doutez, l’installation d’un climatiseur n’est pas une solution écologique. Il a été prouvé par le GWP qu’elle avait un « fort pouvoir de réchauffement ». Elle participe donc au réchauffement mondial… ce qui est un peu contreproductif lorsque l’on cherche à se rafraîchir, n’est-ce pas ?

Aussi, l’utilisation excessive de climatiseurs entraîne inévitablement une hausse des rejets d’air chaud à l’extérieur. Ainsi, il fait plus frais à l’intérieur, mais l’air se réchauffe à l’échelle des villes.

Enfin, et surtout, n’oubliez pas que les climatiseurs sont très gourmands en électricité. En été, ils peuvent faire grimper vos factures de près de 25%. Une fois encore, la planète se passerait bien de ces pics de consommation d’énergie supplémentaires.

Bien entendu, nous comprenons l’importance pour tous de retrouver le confort d’une maison fraîche pendant la canicule. Mais de nombreuses solutions existent pour éviter la climatisation !

Astuces faciles et pratiques

Quelques astuces simples pour vous rafraîchir immédiatement pendant la canicule :

  • Éteindre les appareils électroniques – que vous vous en rendiez compte ou non, ils émettent tous de la chaleur.
  • Ne pas s’exposer – c’est ici du bon sens, mais évitez au maximum de sortir de chez vous pendant les heures les plus chaudes.
  • S’hydrater – on ne le répétera jamais assez, l’eau vous aide à réguler votre température, et elle est d’autant plus vitale en période de fortes chaleurs.

Attentions aux fausses bonnes idées !

  • Attention à l’eau froide – boire une boisson très fraîche, prendre une douche bien froide… c’est tentant, assurément ! Mais votre corps, surpris par ce froid soudain, fera tout pour vous réchauffer à nouveau.
  • Dites NON aux esquimaux et autres cônes glacés – Pour les mêmes raisons que précédemment cités, on évite les glaces (et nous en sommes désolés) !

En résumé, par temps de canicule, on cherche la TIÉDEUR, et non pas la fraîcheur. On s’hydrate, on reste à l’intérieur, et on patiente.

Isoler ses ouvrants

Sur le long terme, la meilleure solution reste d’améliorer l’isolation de votre habitation. Vous gagnerez non seulement en fraîcheur pour l’été, mais vous ferez aussi des économies sur vos factures de chauffage en hiver !

Première étape : choisissez une menuiserie de qualité et, si possible, à double vitrage au minimum. Les fenêtres PVC assurent une très bonne isolation et restent aujourd’hui celles qui offrent l’un des meilleurs rapports qualité-prix.

Deuxième étape : assurez-vous que vos menuiseries sont correctement isolés. Vérifiez le recouvrement de vos ouvrants (c’est à dire leur position par rapport à l’ouverture qu’ils couvrent) pour avoir le moins d’échanges possibles entre l’intérieur et l’extérieur de votre logement.

Les tutoriels Gefradis sont là pour vous aider dans le contrôle du recouvrement et le réglage de vos divers ouvrants.

Dernière étape : pensez aux volets ! Roulants ou à battants, ils sont une protection de plus contre la chaleur. En bloquant les rayons du soleil, ils évitent l’effet « serre » à l’intérieur de votre maison. Il est d’ailleurs recommandé de laisser fenêtres, portes et volets fermés dès que la température commence à monter le matin et jusqu’à ce qu’elle commence à redescendre le soir. Laisser ses fenêtres ouvertes, même volets fermés, est une mauvaise idée !

Solution écologique : les volets roulants solaires ! Ils sont à la fois pratiques et économiques, comme nous vous l’expliquions dans notre article Pourquoi choisir un volet roulant solaire.

GEFRADIS