Comment ajouter une motorisation sur volet roulant existant ?

moteur de volet roulant
Kit de motorisation

 

Votre frère, un de vos amis ou un collègue vient de s’équiper d’une motorisation de volet roulant ? Vous n’avez qu’une envie c’est de vous équiper à votre tour d’un tel équipement. Non pas jalousie ou mimétisme mais plutôt par esprit pratique.
Cet article vous initie au montage d’un moteur pour volet.

La pose de la motorisation

Première information à savoir, l’ouverture/fermeture se fait grâce à un tube où est logé le moteur (on utilise le terme de motorisation tubulaire). Vous devez donc intervenir au niveau de l’axe d’enroulement. Ce qui implique d’enlever le tablier pour pouvoir accéder au tube. Nous avons parlé à plusieurs reprises dans ce blog de la façon de détacher un volet de son axe.
Une fois le tablier enlevé, vous pouvez alors détacher le tube actuel pour y placer une motorisation. Gefradis propose plusieurs modèles clés en mains. Ces kits présentent l’avantage de contenir toutes les pièces nécessaires. Vous avez également la possibilité de découper l’axe si nécessaire, afin que sa largeur corresponde à celle de votre tablier.
La notice de montage fournie avec votre commande Gefradis vous permet de monter très facilement ces volets.
Votre choix doit tenir compte de deux éléments : la puissance (exprimée en NM et relative au poids du volet) et le type de commande (filaire ou radio-commandée).

L’installation électrique

Les branchements sont relativement simples à effectuer. Mais il faut avant tout créer une arrivée électrique depuis votre tableau jusqu’à votre nouvel équipement.
Vous pouvez la réaliser vous même, par exemple avec une goulotte, ou faire appel à une entreprise d’électricité. Une fois cette étape accomplie, il ne vous reste qu’à mettre en place les branchements entre le moteur et sa commande (inverseur ou récepteur mural) : pour la montée et la descente, l’alimentation et la terre.

GEFRADIS